L'espérance incarnée ♪

Aller en bas

L'espérance incarnée ♪

Message par Laor le Dim 18 Mai - 22:13

Laor
L'espérance


[url= zerochan.net/1400871]Image d'origine[/url]


Age: 6 mois environ
Sexe: Féminin
Race:Altnelinthe / Golem de magie
Camp:Celui de la personne qui la manipulera.
Métier/Rang : Aucun.
Pouvoir (un seul par personne): Laor est un altnelinthe, une créature créée par la magie. On a concentré un espoir très puissant pour le matérialiser en un être vivant. De ce fait, elle a besoin que quelqu'un ou quelque chose émette de l'espoir pour qu'elle puisse survivre, voir mieux, créer de l'énergie magique. De la même façon, grâce à l'espoir qu'elle absorbe, Laor peut user de capacités psionnique. Elle redéploie la magie emmagasinée autour d'elle pour créer des champs de force et prendre le contrôle mental de créatures à l'intelligence limitée. Cette maîtrise de son énergie vitale, et donc d'une essence magique, lui permet de se déplacer à une vitesse éclair sur de courtes distances, donnant l'illusion qu'elle se téléporte. Elle tire littéralement sa force dans l'espoir d'autrui. Une émotion plus puissante et sous-jacente qu'il n'y parait.

Physique: Laor est une humanoïde c'est certain. Cependant elle est loin d'être humaine. Comme dit plutôt elle est une créature constituée de magie pure, ce qui lui confère une apparence atypique. Elle n'est pas bien grande, dépassant difficilement le mètre soixante( plus dix avec les chaussures), cependant il un dernier détail qui est atypique chez cette créature, c'est la pigmentation de sa peau. Cette dernière est blanche, non pas diaphane et translucide sous laquelle on pourrait deviner les veines, mais d'un blanc opaque légèrement rosé. cette jolie couleur perle n'est pas uniforme comme elle pourrait l'être chez l'humain. A la manière des orques, son dos est d'un noir de nuit. cette couleur court sur son corps sur la partie externe de ses membres. Ainsi le noir de son dos se met à courir sur ses épaules en une bade large comme la main, pour descendre le long de l'arrière du bras jusqu'au coude, afin de terminer sur le dos de la main et la face externe des doigts, rendant ses ongles sombres et luisants. La même chose se passe sur la partie inférieure de son corps. Le noir de son dos recouvre ses fesses, puis enveloppe ses hanches, pour couler en une bande aussi large que ses consoeurs, sur le genoux, le tibia et le dos du pied.

Avec ses longs cheveux de nacre et ses iris d'or liquide, son corps a été façonné par l'esprit lubrique du magicien qui l'a crée. La taille fine, ses formes sont généreuses quoique dissimulées sous des robes de soie blanches, parsemée de ruban bleu nuit. Elle porte aussi de mitaines qui couvre ses bras jusqu'au dessus du coude, ainsi que des collants, et de grande chaussettes blanche. Les protège ses pieds en marchand avec des sandale à semelle haute. On peu supposer que la bichromie de sa peau est un accident arrivé pendant sa création et que lorsque le mage l'a vêtue, il songeait à camoufler cette petite erreur de parcourt.

Caractère: Laor est une créature curieuse et encore bien innocente. Elle ne connait rien du monde, n'en a encore rien vu mis à par l'immense flacon de verre qui la contenait jusqu'à présent. Alors elle imitera pour apprendre, elle s'énervera très vite sous ses premières frustrations,qui seront dévastatrice car elle ne maîtrise absolument pas ses capacités, et aussi rira avec la pureté d'un enfant. Seulement comme eux, elle n'a aucune conscience morale. Le bien et le mal n'existe pas pour elle. Il n'y a que les trucs qui font mal et ceux qui sont agréables. Les choses qui ont bon goût et les truc qui puent. Comme un enfant, elle cherchera aussi à satisfaire une figure d'autorité pour gagner son affection. Créée à partir d'un espoir humain, elle a ainsi des mécanisme mentaux tout ce qu'il y a de plus humain. Elle sera dévouée aux êtres auxquels elle s'attachera, et tentera de les défendre de ceux qui veulent leur faire du mal.

Tel un bloc d'argile à façonner, Laor est à la mercie de celui qui comprendra l'arme potentielle qu'elle peut être entre de mauvaises mains.

Histoire:

Journal du mage Makinh, tentative d'obtention d'un Althelinthe- essai 249.
Mois 4 -Jour 30
La tentative d'obtention d'un Altnelinthe à apparence différée, s'avère une voie pleine de promesses. Le projet altnelinthe consiste en la récréation par magie d'une entité proche des archontes. Le sujet 249, ressemble à un sujet humain des plus communs, si ce n'est une légère coloration de l'épiderme sur les membres et l'échine, i présente cependant deux bras et deux jambes d'apparence saines. De plus, la prise d'un cobaye au mental altéré semble rendre peu viable #249. Nous sommes dans l'obligation de préserver le projet dans un milieu liquide et dans un coma léger, si nous la portons à l'air libre ses fonctions s'affolent. Dans l'attente d'une amélioration...

Mois 6 - Jour 17
La question qu'un Altnelinthe puisse être le fruit de plusieurs sources émotionnelles a été posée aujourd'hui par le plus jeune de mes assistants. Mais l'hypothèse est restée au stade des supputations. En effet, le déficient auquel nous promettons la liberté semble dépérir, nous amenant devant l'éventualité de perdre le projet Altnelinthe pour la 249ème fois, par disparition de la source émotionnelle.

Mois 9 - Jour 2

Le sujet de mental altéré est décédé ce matin à 3h12 précise. #249 avait commencé à montrer des symptômes d'asphyxie, alors que le projet est maintenu dans un environnement aqueux riche en dioxygène comme à l'accoutumée. Contre toutes attentes, #249 a survécut à sa source émotionnelle. L'hypothèse qu'un Altnelinthe puisse être le fruit de plusieurs sources émotionnelles, fut validée. En effet,#20 et les suivants possédait une source émotionnelle unique: la mienne. Pour des raisons peu claires, tout mes sujets sont décédés après 6 mois d'expérimentations acharnées. Ici le projet à survécut, la variante entre ces  projets est la constitution d'une équipe composée de moi même et mes cinq assistants. 

Mois 12 - Jour 24

Les observations dénotent une activité cérébrale, malgré le fait que nous continuions à lui administrer des sors de sommeils voir de coma de plus en plus puissants ! Par instant le projet semble s'éveiller, balayer du regard l'extérieur, les assistants non loin de l'incubateur (ainsi avons nous baptisé l'immense jarre de verre qui nous sert à l'expérience) et replonger dans le coma. Remarque: Lorsque ces "réveils" s'opèrent, certains ont cru percevoir un craquement en provenance du verre de l'incubateur, mais des vérifications préalables ont montrée que la paroi, épaisse de cinq centimètres demeurait intacte.

Mois 03 - Jours 26

Tout bonnement stupéfiant, en l'espace de 6 jours #249 a fait une poussée de croissance défiant le savoir des plus grands mages de ce monde. Le projet est passé du corps d'une fillette de 7 ans à celui d'une femme. La coloration de l'épiderme s'est aussi affirmée, passant de teintes cutanées courante chez l'humain, à une peau blanche comme la neige, et étrangement non diaphane, les bandes sombres parcourant son échine et ses membres sont passé à un noir charbon. Les "réveils" se font plus fréquents et les  sort coma profond sont devenus inefficaces.


Je cours, la neige craque. Crunch. Crunch. Crunch. L'air froid me brûle les poumons. Je dois les prévenir. Pourvu que j'y arrive. S'il vous plait je dois y arriver..

.... .... ? .... Que...C'est quoi ? ... C'est ma main... Ma main.... Je suis...où? C’est qui eux, à l'extérieur ?... Ils me regardent... Extérieur... Où est Papa? ... Maman ... Où êtes...vous... Je suis toute seule.... Je...ne comprends pas... Je suis à l'intérieur de quelque chose...C'est froid...De la glace? Non, je ne connais...pas cette matière. De la glace ? Où ? J'ai sommeil... Maman...Je fais un cauchemar, j'ai peur... Je dois sortir d'ici ! Pourquoi je suis là? Ils notent des choses sur des morceaux de papiers... Pourquoi ? Peur...Cette lumière violette, elle veut que je dorme... Non ! Je ne veux plus dormir !! Ah!La lumière s'est arrêtée!! Il y a un garçon qui se tient la main. Elle est tordue, cassée... Ce..C'est moi qui...!! ... Il a peur...De moi ? Pourquoi es-tu à l'extérieur et moi à l'intérieur? Attends ! Ne pars pas ! Je ne peux pas sortir... Ne me laisse pas ! Il en a un autre qui vient... Tu sais où sont mes parents ? Il sourit... Est-ce un ami? Non, il fait luire la lumière violette dans sa main ! Noooon !! Je ne veux pas dormir... Je ne ...pas...Dor...

Que me veulent-ils ? Pourquoi me garder enfermée ? Je veux mes parents! Ils doivent s'inquiéter. Sortir! Je veux Sortir!! Je dois les retrouver !! Si je sors, je pourrais les contacter. Je dois les prévenir. La matière, la glace qui n'en est pas, je peux pas la casser... J'ai pourtant tordu sa main avant... Il y en a de plus en plus autour de moi... Qu'est ce que j'ai fait ? une bêtise ? Il y en a un qui pose sa main là où j'ai posé la mienne sur la matière... je sens sa chaleur à travers, légèrement. Ils parlent aux autres, il a l'air étonné. Pourquoi ?

Je veux sortir!!

Ça se craque!! Une ligne cours en zigzag devant moi. Puis d'autres partent de ma paume, là où je touche la paroi. Ils paniquent de l'autre côté, ils s'agitent ! Ca veut dire que je suis en train de sortir? Il y a une grosse ligne qui vient de se former devant moi, au milieu des autres, mais en plus large, elle part d'en haut pour aller en bas. Si je cherche à l'agrandir je pourrais peut être sortir ? Retrouver Papa et Maman ! Ça cède, L'eau va dehors ! Aller encore un peu ...! Ahh !! J'éttoufe ! Ca me brûle les poumons! Ça fait mal ! Pourquoi j'ai si mal ? J'était bien lorsque je flottais dans l'eau ! J'ai la tête qui tourne. Mes yeux ... Je vois des couleurs qui dansent, elles sont floues. Des pieds s'approchent de moi. J'ai mal ! Aidez moi ! Comment leur dire ? Mon bras ne se lève pas. Tout mon corps est mou, je ne peux pas bouger. J'ai mal...

Un déclic. La porte s’ouvre. Un homme vêtu de blanc entre avec une chose qu’il pousse devant lui. Dessus il y a tout plein d’objets brillants et dont l’usage est inconnu mais l’altnelinthe n’aime pas qu’il s’approche. Il n’a pas l’air d’avoir remarqué qu’elle est de nouveau consciente. Ses muscles commencent à répondre et elle peut se mouvoir autant que lui permettent les attaches en cuir qui la retiennent sur le lit. Elle n'est plus nue, on lui a mit des vêtements étranges, blancs avec des choses noires dessus qui pendouillent. Le mot poupée lui vient à l'esprit. Oui on lui a mis des vêtements qui ressemblent à ceux d'une poupée.

… Qui…Es…Tu ? Où suis-je ?

L'assistant  sursaute, la regarde et remarque que les iris d’ambre fixées sur lui le suivent dans le moindre de ses mouvements. Aussitôt il se jette sur la porte et disparaît. 

Attend ...

Quelques heures plus tard, on rentre à nouveau dans la pièce. L'altnelinthe regarde l'homme vêtu avec des robes compliquées de ses grands yeux apeurés. Il prend une chaise et s'assoit face au lit. D'autres hommes le suivent mais restent debout, ils ont l'air d'attendre ses directives.Elle ne comprend pas se qu'il se passe. Pourquoi, elle est attachée ? L'homme la regarde longuement dans les yeux, il a l'air content. Il se racle la gorge.

« Bonsoir, me comprends-tu ? Si c’est le cas hoche la tête. Heu bien, je... Je suis le magicien Makinh, Je suis l’un des savants qui ont permis que tu sois parmi nous. Et à vrai dire nous sommes assez fiers que tu sois encore vie ! »

Un silence, elle ne parvient qu’à retenir le nom de la voix, Makinh.

Où… Suis- je… ?

« Fascinant ! De la télépathie ! Sarnön, notez cela le sujet #249 présente la capacité de communiquer sans parole, par ce biais. Il va nous falloir découvrir comment l'espérance donne de tels talents à un golem ! Mais pourquoi communiquer ainsi ? Est elle incapable de parler ? Possède-t-elle des cordes vocales ?...»

Elle ne comprends pas, il parle longtemps en agitant les bras, il est surexcité. Il pose plein de questions, mais les autres hommes ne font que noter ou avancer de nouvelles hypothèses.

Où Suis-je ? Pourquoi je ne peux pas me lever ?

L'agitation est soufflée comme une bougie. Certains des hommes en face ont plaqué les mains sur leurs oreilles, comme si il avaient entendu un bruit trop fort. Ce fut Makinh qui reprit la parole.

«Hé bien, dans ta…chambre. Enfin ce qui est à présent ta chambre chère Altnelinthe #249 ! Pour faire plus court, et aussi moins informel nous t’appellerons Laor, Un acronyme pour L'Altnelinthe ORiginel…»

Laor... Ma chambre... Où…sont mes parents ? Je dois les prévenir... Quelque chose de grave est arrivé...Ils peuvent tout arranger...

Le mage a un mouvement crispé, comme si il venant de prendre une pichenette sur le front. Il retient sa main, apparemment il avait envie de la porter à sa tête. Derrière lui les autres savants ont toujours les mains sur leur têtes, un ou deux se sont voûtés, comme si il venaient de prendre un coup dans le ventre. Le mage se tourne vers eux, les observe un moment et se tourne à nouveau vers sa créature.

« Tes parents ? D’une certaine façon c’est nous, qui sommes tes parents. Je suis ton créateur. »Makinh semble dérouté par ces questions pourtant cruciales pour Laor. « De quoi dois tu me prévenir ? Qu'est-il arrivé ?»

Je ne sais pas. Plus. C'est grave ! Je...

Laor est troublée. Son esprit répond par un silence quand elle lui demande plus d'informations. Elle regarde les chaussettes de coton blanc à ses pieds, eux même passé dans se drôle de sandales à la semelle très haute. Elle réfléchit à ce qu'on lui dit. Son créateur ? Qu'est cela voulait dire ? Eux, ses parents ? Non, elle savait que ce n'était pas eux.

Pourquoi ? Mes parents doivent l'arranger... Arranger quoi ?

Lorsqu'elle relève les yeux, elle se rend compte qu'une bulle rouge et brillante l'entoure ainsi que son lit. C'est une barrière entre elle et les hommes. Markinh parle à ses assistants. Elle n'entend pas tout.

« Sortez ! ... Présente des souvenirs résiduels, ... ... ... Problème ... ... Suite. ... Devons trouver la source ... Stabilisation.»

Elle ressent un trouble familier. Un rêve lui revient, où elle était enfermée dans une sorte de liquide … Ce trouble qui la met hors d’elle, sans qu’elle en connaisse la raison. La voix de cet homme en devient insupportable. Comme un nuisible que l’on veut chasser revers de main.  Elle veut le faire, mais sa main est retenue par une sorte de sangle, en plus d’être extrêmement lourde. Son sang ne fait qu’un tour et son regard haineux se propulse aussitôt sur la surface réfléchissante de la boucle d'acier. Comme dans son rêve, elle se fend de haut en bas et menace de céder. Clac ! Une sangle a lâcér.  Le bruit de métal résonne dans la pièce, faisant silence. Des assistants regardent avec stupeur la boucle brisée sur le sol. Certains sortent de la pièce en courant. Le mage est toujours là et observe avec un regard froid, il analyse, cherchant la meilleur chose à faire. Il tressaute lorsque la seconde boucle atterrit sur le plancher, elle aussi.

Des pas résonnent et un assistant s'avance lentement vers elle. Makinh proteste sans pour autant réussir à retenir son homme, il avait déjà traversé le bouclier magique.

« Doucement ma belle. Là. Nous ne te voulons pas de mal. Regarde les jolis vêtements que nous t'avons mis. Si on te voulait du mal on ne t'aurais pas faite aussi belle hein ?»

Il se fige lorsque lorsque les yeux d'or se posent sur lui. Il est assaillit mentalement par tout les doutes de la créature, ou plutôt elle projette sur lui tout son mental, ses peurs, ses espoirs, ses colères. Il porte aussitôt sa paume fraîche contre son front pour tenter de ne pas se perdre dans cet amas de pensée. Il lève son autre mains en l'air d'un geste pacifique. Tout en parlant, il pose les yeux sur le lit et attrape les manches qui y étaient déposées. A cause des sangles ils n'avaient pu les lui mettre.

« Houlà ! Doucement. Pas tout à la fois ! Haha. Regarde, Urgh ! Comme c'est joli ! Avec ça tu seras encore plus belle !»

Laor ne sait. Ne sait plus.Elle est perdue et regarde, sans broncher, l'assistant lui passer les manches et les fixer à sa robe pour terminer de l'habiller. Tout cela ne collait pas. Il l'appelait Laor ou #249, mais, c'était eux qui l'appelaient ainsi. Ce n'était pas le nom que ses parents lui avaient donné. Ses parents dont le visage était trop flou. Elle aussi elle ne savait plus qui ils étaient. Pourquoi devait elle les retrouver ? Pourquoi espérait-elle revoir ces visages que son esprit oubliait ?

Qui-suis-je ?

L'homme répond, mais elle ne l'entend pas,il n'a pas répondu quelque chose qu'ils ne lui avaient pas déjà dit. Donc il n'avait pas répondu à sa question. L'espoir d'une réponse et la peur de l'oubli se mêlent. Elle fouille sont esprit, mais n'obtient que brume et ignorance. Un autre espoir la touche. Elle ressent, mais il n'est pas à elle, c'est l'espoir de survivre. Elle ne se sentait pas en danger de mort, pourquoi espérerait-elle survivre ? Elle lève ses yeux et croisent ceux de l'assistant qui se tenait maintenant recroquevillé sur le sol, les mains sur sa tête comme en souffrance. Il lève les yeux vers, et c'est alors qu'elle vit la terreur ces pupilles sombres. Pourquoi ?  Elle tourne la tête autour d'elle et découvre que ses vêtements flottent et s'agitent comme si ils étaient sous un vent puissant et inexistant. Ils luisent d'une aura bleu océan. Elle se sent forte soudainement, ils ont peur, mais espèrent en même temps. Espèrent échapper à ce dont-ils ont peur.  L'énergie bleu s'intensifie et la soulève délicatement du lit, ses robes et ruban s'agitent de plus belle. L'altnelinthe flotte à présent, comme une poupée maintenue debout au dessus du vide par les fils d'un marionnettiste.

Je veux sortir...

Elle lévite jusqu'au bouclier d'énergie rouge. Elle posa la main dessus. La magie repousse sa main, lutte contre son aura bleu, des étincelles crépitent entre les deux magies.
«Non attend ! Ne fait pas ça !! »

JE VEUX SORTIR !!!

Une onde choc. Une libération. Un dernier soupir. Lorsque Laor ouvre les yeux, tout est brisé autour d'elle, les hommes qui se dressaient autour d'elle sont soit inconscients parmi les débris, soit des corps sans vies. Elle ne sait le dire depuis les deux mètres de hauteur où elle lévite à présent. Elle est perdue et horrifiée face au dégâts qu'elle vient de faire. Elle est soudainement en proie à une crise d'angoisse et de grosses larmes roulent sur ses joues. Son pouvoir décroit petit petit, la ramenant lentement au sol. Elle s'y écroule lamentablement, face contre terre, ses muscles n'étant pas encore assez forts pour la porter. Un hurlement de douleur perçe le silence qui s'est installé dans les environs. Tout ce que peut faire la créature était pleurer, pleurer et faire entendre sa voix pour la première fois dans ce monde. Les pleurs durent de longues minutes, résonnent en écho, puis se taisent. L'altnelinthe a disparu, ne laissant derrière elle qu'une habitation en ruine.


Derrière l'Ecran
Age: 23

Experience: Plus de sept années.

Impression sur le forum: Il est pas fini alors je dis pas. =o
les petits MDP qui sont cachés dans le règlement :3:Approuvé par Maitre du jeu
avatar
Laor

Messages : 12
Date d'inscription : 18/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'espérance incarnée ♪

Message par Laor le Sam 24 Mai - 14:21

Ma fiche est à présent terminée. Selon le contexte final, je pourrais la modifiée si besoin. ^^
avatar
Laor

Messages : 12
Date d'inscription : 18/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'espérance incarnée ♪

Message par Fáfnir le Dim 25 Mai - 1:17

Rien a redire l'histoire et le personnage en soit est très intéressant et a beaucoup de aura sans doute beaucoup de potentiel, surtout que d'un point de vue création elle ressemble énormément aux archontes ^^

Tu as ma voix
avatar
Fáfnir

Messages : 4
Date d'inscription : 27/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://guerrehiver.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'espérance incarnée ♪

Message par Elthir le Dim 25 Mai - 15:03

c'est accepté pour ma part aussi

Bon jeu
avatar
Elthir

Messages : 12
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://eragonrpg.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'espérance incarnée ♪

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum